Les scientifiques lancent un appel à l’UE : Mettre fin à la surpêche, c’est agir pour le climat

                                 

Bruxelles, le 11 juin 2020: Plus de 50 scientifiques ont signé une déclaration appelant la Commission européenne, le Parlement européen et les États membres de l’UE à agir pour mettre fin à la surpêche “en tant que réponse urgente et nécessaire aux crises de la biodiversité et du climat”. Les scientifiques exhortent l’UE à fixer des limites de pêche qui respectent les avis scientifiques et reconnaissent que “la gestion écosystémique de la pêche est essentielle pour la santé des océans et pour leur capacité à répondre au changement climatique” [1,2].

La déclaration, signée par des personnalités phares du monde des sciences marines, dont les professeurs Hans-Otto Poertner, Valérie Masson-Delmotte, Didier Gascuel, Rainer Froese, Alex Rogers, Easkey Britton, Sebastian Villasante, Victoria Reyes-Garcia, Sandra Cassotta, Joachim Claudet et Daniel Pauly, a été lancée aujourd’hui par l’organisation Our Fish, à un moment crucial : En début de semaine, le 8 juin était la Journée mondiale des océans ; juin est le mois de la “dynamique pour le changement climatique” de la Convention des Nations Unies sur le changement climatique (CNUCC), qui fait suite aux Dialogues Virtuels sur l’Océan du Forum économique mondial, tandis que l’UE prépare actuellement son plan d’action et son pacte pour le climat.

Les scientifiques de toute l’Europe et du monde entier sont invités à signer la déclaration ; la liste finale des signataires sera remise au commissaire européen chargé de l’environnement, des océans et de la pêche, Virginijus Sinkevičius, et aux ministres des États membres de l’UE, après l’été et avant que les limites de pêche annuelles ne soient fixées pour 2021.

La surpêche et les prises accessoires sont les principaux facteurs de perte de biodiversité dans les océans“, a déclaré le professeur Alex Rogers, directeur scientifique de Rev Ocean. “Nous avons besoin d’un océan sain et productif, et il est essentiel de mettre fin à la surpêche. C’est particulièrement crucial face aux effets du dérèglement climatique, qui affectent l’océan mondial, y compris les stocks de poissons eux-mêmes. En tant que scientifique, j’appelle l’UE à reconnaître que la gestion écosystémique de la pêche est essentielle à la santé de l’océan et à sa capacité à répondre au changement climatique. Elle est également vitale pour la santé humaine, y compris celle des générations futures“.

La surpêche consiste à retirer de l’eau davantage de poissons qu’il ne s’en génère. Pour être honnête, c’est assez stupide. Parce que les stocks diminuent, et que des petits stocks réduits ne peuvent supporter que de petites prises. Cela n’a donc aucun sens ; cela n’aide pas les pêcheurs, cela n’aide pas les poissons, cela n’aide personne. Tout cela a également un impact sur le climat ; des stocks de poissons trop petits ne peuvent pas remplir leur rôle dans l’écosystème. Si l’écosystème ne fonctionne pas correctement, il ne peut pas respirer correctement et ne peut pas absorber le CO2 de façon efficace“, a déclaré le Dr Rainer Froese, du GEOMAR – centre Helmholtz pour la recherche océanique de Kiel, en Allemagne.

Pour faire face au changement climatique, nous devons réduire nos émissions de gaz à effet de serre. Mais cela ne sera pas suffisant. Il nous faut également agir pour la biodiversité“, a déclaré le professeur Didier Gascuel, directeur du Centre des sciences halieutiques et aquatiques, à Agrocampus Ouest, Institut Agro en France. “La priorité dans l’océan, c’est de mettre fin à la surpêche et de développer une gestion écosystémique de la pêche. En tant que scientifiques, nous savons que cela permettrait de reconstituer des stocks de poissons en bonne santé et des écosystèmes plus résistants. Donc oui, pour les stocks de poissons, pour les écosystèmes et pour les pêcheurs, mettre fin à la surpêche est un moyen efficace d’atténuer les effets du changement climatique. Il est certain qu’assurer la durabilité de la pêche, c’est agir sur le climat“.

L’UE dispose des meilleures données scientifiques disponibles, il nous faut maintenant une volonté politique pour transformer ces données en actions“, a déclaré Rebecca Hubbard, directrice de l’organisation Our Fish, qui fait campagne pour mettre fin à la surpêche et restaurer un écosystème océanique sain. “La nature nous envoie un message, et les scientifiques le traduisent pour nous : à travers notre mode de vie, nous détruisons la biodiversité et le système climatique qui soutiennent notre vie sur cette – cela finira par nous détruire nous aussi si nous n’agissons pas immédiatement. Mettre fin à la surpêche est essentiel pour agir sur l’urgence de la biodiversité et du climat“.

Des vidéos des déclarations des scientifiques sont disponibles sur le lien suivant :

YouTube

Dropbox

Contact :

Dave Walsh, conseiller en communication Our Fish, +34 691 826 764, dave@our.fish

Patricia Roy, International Media Consultant, +34 696 905 907 info@patriciaroy.com

Notes :

[1] Déclaration de soutien du scientifique : Mettre fin à la surpêche, c’est agir pour le climat https://our.fish/news/ending-overfishing-is-climate-action-scientist-statement-of-support/

 

[2] Définition de la gestion des pêches fondée sur les écosystèmes :

Contrairement à la gestion traditionnelle des pêches, qui se concentre sur la gestion d’une seule espèce, la gestion écosystémique des pêches (GEP) fait partie d’une approche plus large de gestion basée sur les écosystèmes qui prend en compte tous les impacts environnementaux, écologiques et anthropogéniques (y compris la pêche) sur celui-ci et qui tient compte de l’interconnexion et de l’interdépendance des différentes composantes d’un écosystème. https://www.sciencedirect.com/topics/earth-and-planetary-sciences/ecosystem-based-fisheries-management

 

À propos de Our Fish

Our Fish travaille à mettre fin à la surpêche et à restaurer un écosystème océanique en bonne santé, grâce à une ample collaboration avec d’autres organisations et au développement de preuves solides. Our Fish appelle à mettre fin à la surpêche, une action essentielle et déterminante pour faire face à la crise de la biodiversité et du climat.

Site web : https://our.fish

Suivez-nous sur Twitter : @our_fish